03 septembre 2014

Ma nouvelle vie de couturière #3

4. Étude de marché

 

* Sélection des marques

Des modèles de machine à coudre, il en existe des centaines. Quand j'ai commencé mes recherches, je me suis heurtée à l'immensité du choix. Par où commencer ? Pour ma part, c'est dans les forums consacrés à la couture que j'ai débuté ma pêche aux renseignements. J'ai du lire au moins une centaine d'articles, discussions ou commentaires. C'est assez difficile de retranscrire un résumé de ce que j'ai lu et de ma réflexion par rapport à tout ça.

En bref, les marques suivantes ont attiré mon attention : Bernina, Janome et Pfaff. Je tiens à signaler que j'ai fait mes recherches principalement en français. Donc, il est possible que si je m'étais accrochée et avais lu des sites anglophones, j'aurais eu une vision différente. Mais voilà, je suis quelque peu paresseuse parfois.

J'ai trouvé très peu (pour ne pas dire pas du tout) d'informations sur Elna, Husqvarna et Juki. Je ne sais pas pourquoi mais ces marques ont l'air d'être boudées par les couturières francophones. Apparemment (ceci ne vient pas d'une source fiable puisque je l'ai lu quelque part sur internet), Elna et Janome ferait partie du même groupe (une marque a racheté l'autre), ainsi que Husqvarna et Pfaff ... Quant à Singer, la marque est tellement décriée sur internet que je l'ai d'emblée rayée de ma liste (même si ma machine actuelle est une Singer Serenade 10).

Je voudrais faire une petite parenthèse concernant le lieu de fabrication. J'ai lu beaucoup de choses sur les machines assemblées ou sur les pièces produites en Asie. Nombreux sont ceux qui critiquent le « made in Asia ». Pour ma part (et je parle ici en terme de qualité des produits et non de qualité de vie des travailleurs), tous mes appareils électroniques (gsm, tv, ordinateur) viennent d'Asie et j'en suis très contente. Pour moi, cela n'est pas synonyme de qualité au rabais.

Voici les principaux sites sur lesquels j'ai glané des informations : Thread&Needles, Les Fées Tisseuses et Sewing Pattern Review.

 

* Comparaison virtuelle

Je n'ai qu'un nom à dire : Stecker. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'une entreprise familiale belge qui vend et répare des machines à coudre (ainsi que des surjeteuses et des brodeuses). Ils ont une excellente réputation sur la toile francophone. Il semblerait que leur professionnalisme et leur serviabilité ne soient plus à démontrer.

Pour ma part, je me suis concentrée sur l'outil le plus pratique que j'ai rencontré dans ma quête : le comparateur de machines de Stecker. Cet outil merveilleux permet de comparer les différentes machines sur une trentaine de critères. De quoi faire un choix éclairé (et d'y passer quelques heures sans s'en apercevoir).

Je vous fais part de ma « short list » (qui explose mon budget par ailleurs) : Bernina B330 (999€) - Pfaff Quilt Ambition 2.0 (809€) - Pfaff Expression 3.2 (999€) - Janome 7100 DC (809€) - Janome Memory Craft MC 5200 (890€)

À bientôt les amis !

Posté par hibbis à 22:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 septembre 2014

Ma nouvelle vie de couturière #2

1. Mon profil de couturière

Avant de me jeter à corps perdu sur les nombreux sites et forums parlant de machines à coudre, il me semble judicieux de commencer par établir mon "profil de couturière". Le but est de déterminer quels sont mes besoins (et mes envies aussi, la couture reste un loisir et j'ai envie de me faire plaisir). Je voudrais trouver un juste milieu entre la machine purement fonctionnelle qui laisse peu de fantaisie (type la machine pro qui ne fait que du point droit) et la machine à coudre/brodeuse/quilteuse/percolateur (hihihihi).

De manière totalement subjective (bah oui, c'est moi qui parle de moi), je dirais que je suis une couturière du dimanche. Et oui, avec mon planning chargé (boulot temps plein + cours du soir + association de jeunesse), je n'ai malheureusement le temps de coudre que le week-end. J'aimerais bien faire plus, mais les journées ne font que 24 heures (et j'en passe 8 à dormir). En somme, je n'ai pas un usage intensif de ma machine, sauf les week-ends ou certaines soirées où je suis seule chez moi. Si je devais estimer le temps passer derrière ma machine à coudre, je dirais entre 2 et 6 heures par semaine. Néanmoins, j'aimerais avoir une machine robuste qui tienne sur la distance et dure dans le temps (au moins 10 ans).

Il faut savoir que je suis en possession d'une surjeteuse de la mort qui tue (rien que ça). Dès lors, ma machine me servira principalement à faire des surpiqûres et des boutonnières (et aussi pour poser les biais et les passepoils). Normalement, je l'utiliserai assez peu pour l'assemblage (sauf quand je suis motivée et que je veux faire des coutures rabattues) et jamais pour coudre du jersey. Cependant, j'aimerais qu'elle soit capable de passer les épaisseurs (jeans, cuir, enduits), tout comme les tissus très fins sans rechigner. Voilà pour le côté "besoins".

Passons maintenant à mes "envies". Les machines actuelles offrent tout un tas d'options qui sont pour certaines indispensables, pour d'autres totalement inutiles. Je pense que cela dépend, encore une fois, des besoins et envies (la base, les amis, la base) de chacun. Pour ma part, voici la liste des choses qui me font rêver : le positionnement de l'aiguille à l'arrêt (haut ou bas) et le point d'arrêt de couture automatique (fini les allers-retours en début et en fin de couture). Ensuite, il y a les options dont je n'ai pas besoin mais qui semblent quand même faciliter la couture : le coupe fil, la genouillière et la détection de fin de cannette. Et enfin, il y a les choses moins utiles ou moins pertinentes que je vais m'efforcer de ne pas trop regarder : les points décoratifs, les alphabets et le design de la machine (j'aime les beaux objets, voilà).

 

2. Le cahier des charges

Pour un usage de 2 à 6 heures par semaine

Indispensable :

- point droit impeccable

- boutonnières automatiques

- une machine qui passe les épaisseurs et les tissus fins et/ou délicats

- positionnement de l'aiguille à l'arrêt (en haut ou dans le tissu)

- point d'arrêt

En option : le coupe-fil, la genouillière et la détection de fin de cannette

Bonus : une jolie machine (qui me fasse rêver rien qu'en la regardant)

 

3. Et le budget dans tout ça ?

Si je n'ai pas commencé par la question épineuse du budget, c'est parce que je ne voulais pas avoir un montant en tête quand j'ai écrit mon profil de couturière afin de ne pas me laisser influencer.

Mon budget se situe aux alentours de 800 euros. Un peu moins idéalement, mais un peu plus si une machine le justifie. Je pense (et j'espère) qu'à ce prix-là je pourrai trouver une machine à coudre de bonne qualité qui rencontre toutes mes attentes.

À bientôt les amis (pour la suite de ma quête, huhu) !

Posté par hibbis à 21:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2014

Ma nouvelle vie de couturière #1

Comme à mon habitude, je profite de dates-clés pour faire un come back sur mon blog.

 

1er septembre 2014 : mon blog a 5 ans !!!

 

Je n'en reviens pas. Bon je n'ai pas toujours été très active, mais il n'est jamais mort. Je suis toujours revenue par ici à un moment ou à un autre. Il faut dire que je suis une accro de la blogo, mais plutôt du côté des lectrices. Et je rêve d'avoir moi aussi un blog bien fourni qui serait le reflet de ce que je fais. Parce que, en réalité, j'ai cousu et tricoté plein de choses que je n'ai jamais postées. C'est dommage, car mon blog me donne envie d'aller plus loin et de m'améliorer (c'est beau).

En cette date d'anniversaire, je décide donc de reprendre mon blog en main (oui oui oui). J'ai plein d'idées. Bon, je m'emballe vite (c'est dans ma nature, je suis toujours hyper enthousiaste très vite), mais j'adooooooore planifier. Les petits carnets et les listes sont ma passion. Héhéhé. Bref, j'ai un super plan d'attaque pour faire renaître mon blog de ses cendres.

 

1) Offrir un cadeau (laissez un commentaire, tirage au sort le 5/9 après minuit, classique et efficace)

2) Mettre en pratique mon plan d'attaque !

3) J'ai préparé trois articles expliquant comment j'ai choisi ma nouvelle machine à coudre (j'ai remarqué que cette question revient souvent sur les forums, je vais donc proposer une méthode personnelle pour faire son choix, mais il en existe beaucoup d'autres). Stay tuned !

 

À bientôt les amis !

 

PS : Pardon, cet article est totalement décousu. Mais mon super plan avait une faille : je n'ai pas préparé cet article. Et il est 23H23 ... Promis, demain, ce sera mieux. Et, il y aura sans doute au moins une photo. Je sens que je vends du rêve là ...

Posté par hibbis à 23:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 janvier 2014

Cadeau de Noël pour l'Amoureux

2014_01_19a

Pfiou ! Normalement j'aurai dû poster cet article l'année passée. Effectivement, le cadeau a été offert le 16 décembre 2013, soit il y a plus d'un mois. Mais bon, entre le planning surchargé de monsieur et le peu d'heures d'ensoleillement par jour, prendre des photos n'est pas évident. Heureusement, j'ai réussi à prendre quelques photos la semaine passée ... Heu ...

2014_01_19b

Bref. C'était la première fois que j'offrais du "fait-main" à mon Amoureux. J'étais un peu stressée. Pour Noël, comme il partait une semaine dans sa famille dans les montagnes, j'ai décidé de faire quelque chose d'utile : un snood et un bonnet assortis. Pour la laine, il s'agit de la Andes de Drops (toujours achetée Chez Thérèse) dans une jolie couleur brique. Petite remarque, la première fois que la laine est mouillée (pour le blocage donc), une "petite" odeur d'alpaga vient vous chatouillez le nez. Pas de panique, l'odeur s'estompe assez rapidement (ouf!). J'ai utilisé trois pelotes pour l'ensemble (tricotées avec des aiguilles 7). J'ai choisi le Turn A Square de Jared Flood pour le bonnet et le Fishbone Snood de Elen Golub (tous les deux gratuits sur Ravelry). Et je dois dire que je suis plutôt contente du résultat parce que il ne quitte plus son snood depuis.

2014_01_19c

Posté par hibbis à 20:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 janvier 2014

En 2014, je tricote !

Durant le mois de décembre, j'ai bien évidemment profité de la super promo Drops sur les laines contenant de l'alpaga. À Bruxelles, les revendeurs de la marque ne courent pas les rues. Heureusement, il y a Chez Thérèse ! En y allant, j'avais un projet bien précis en tête. En 2014, j'ai envie de relever des défis donc je me suis imaginé un truc de dingue : je vais me tricoter un gilet (whaaaaaaaaaaaaat?!) ... Oui je sais, directement de grandes ambitions. Hahaha, il faut savoir que je n'ai jamais rien tricoté de tel. Mais là, je sais pas, je devais avoir les dieux du tricot derrière moi. J'ai donc jeté mon dévolu sur la Lima Mix Pétrole (0701). THE couleur <3

2014_01_05

Ce qui est chouette, c'est que je n'étais pas seule dans la boutique. Et je n'étais pas la seule à avoir ce projet en tête. Et je n'étais pas la seule à aimer cette couleur. J'étais donc accompagnée de Yanoudatoi, qui voulait elle aussi se faire un gilet cardigan. Sans se concerter, nous avions toutes les deux Aidez de Berroco en tête (pas étonnant, il a été tricoté plus de 3.000 fois sur Ravelry).

2014_01_05b

Nous n'avons pas choisi la même laine, ni la même couleur (elle a pris la Andes en bleu marine si mes souvenirs sont bons). Le but est de tricoter le gilet/cardigan avant la fin de l'année 2014. Oui, on ne se met pas trop la pression ^^. Pour ma part j'ai décidé de commencer par une manche pour ne pas être découragée trop vite (bah oui, une manche, ça va vite).

2014_01_05c

À bientôt les amis !

Posté par hibbis à 21:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



Fin »